Ecrire en atelier

©M.GuerraPourquoi écrit-on ? Pour qui ? Pour soi, souvent, jusqu’au jour où l’on éprouve le besoin de confronter son écriture à l’écoute des autres. On se dit « pourquoi pas ? » et dans le même instant, « à quoi bon ? ». C’est là qu’il faut franchir le pas et s’aventurer à écrire en groupe ! Car rien n’est plus libérateur que de partager ses questionnements, ses hésitations, ses doutes mais aussi ses moments de grâce.

Il y a bien sûr ceux qui n’écrivent pas et qui aimeraient écrire, qui se disent fâchés avec l’écrit, avec la lecture, avec l’orthographe, leur imaginaire, que sais-je. Et qui pourtant sont titillés par cette envie de dire sur le papier… Première chose à savoir : le jugement n’a pas sa place en atelier. Deuxième chose : personne n’est obligé de lire ses textes. Chacun y vient avec le temps, à son rythme, selon son assurance, et c’est cela que favorise l’écriture en groupe.

Comment se déroule un atelier ?

Il commence par une suggestion d’écriture éclairée par la lecture d’extraits de romans, de poèmes, de coupures de presse, de journaux intimes… qui lui font écho. Il  se poursuit avec un temps d’écriture, puis est suivi de la lecture de leurs textes par les participants. Aux commentaires de tous se conjuguent les retours de l’animateur sur les pistes à explorer, éventuellement. Car écouter les autres, commenter leurs textes, comprendre aussi comment nos propres écrits résonnent pour d’autres, c’est apprivoiser son écriture, c’est aussi devenir un meilleur lecteur.

Marlen Sauvage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s