Mensonges et vérités

« Ecrire, c’est prendre des poses qui finissent par faire partie de la nature de l’écrivain. Toute parole trahit son objet, le propos du scribe, au profit d’une finalité supérieure qui lui échappe et qui justifie l’oeuvre de trahison. Aussi toute pensée, une fois exprimée, est-elle un mensonge au regard des intentions de l’auteur, toute parole met la chère vérité en cause. »

 

Hector Bianciotti, Comme la trace de l’oiseau dans l’air

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s