Décapant

« Le concret n’aura pas duré longtemps. Restent les réflexions qui continuent à venir ; mais dans quel état ! en fragments injustifiés. Des mots renforcés sans raison, soudain frappants, qu’on croit entendre, ou dont on éprouve la présence, l’excessive poussée, déséquilibrant la pensée, rendant la phrase incongrue. »

Henri Michaux, Par surprise, Fata Morgana, 1983, p. 13

Une expérience involontaire d’ingestion de drogue…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s