Pavement, Sylvie Chaudoreille

En partance pour tous les roses de la vie/

Ils s’épousent de joie/

Des brins d’espoir leur clarifiait la ligne/

Un peu de flou mais pas plus qu’il n’en faut/

Quelques épines…Eglantine leur frayait un chemin d’amour.

Pavement

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s