L’imagination prophète

« Certes, il (Borges) savait mieux que quiconque que l’imagination peut remplir une fonction prophétique et que la littérature est faite de déformations et de mutilations de la pensée (…) »

Hector Bianciotti, Comme la trace de l’oiseau dans l’air, p. 247

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s