Amour, Oleg

Aride Mocassin Opalin Utile Réseau

C’est un désert aride, vierge de toute statue, nu de toute édification, dépourvu de tout réseau hydraulique. J’ai soif !

Tous ses cristaux de sable aux reflets opalins rappellent, infatigablement, que les traits de sa domestication sont encore bien froids. J’ai chaud !

Nul besoin ici de mocassins noirs pour s’esquisser une place dans un coin de cette fresque irisée.  À pieds nus et avec un peu d’amour, j’avance !

 

Oleg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s