Ecoutez !

« Les mots sont des voix. Seulement des voix. Ils sont ainsi maintenant. Ils l’ont toujours été. Des voix que nous n’adressons à personne. Nous, nous ne parlons pas aux autres. Nous ne parlons qu’à nous-mêmes. « 

Wadih Saadeh, Le Texte de l’absence et autres poèmes, Sindbad, Actes Sud, 2010, p. 74

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s