Jeu du soir, Anniversaire

Allongé Néant Nature Iris Vert Ecorné Rassurant Soit Aplati Immobile Rêve Eveillé

Ses cauchemars l’expulsaient du néant où il se tenait immobile, allongé dans la nuit pour expérimenter encore ses rêves éveillés. Dehors la nature se parait de couleurs, celle des iris lui rappelait les nuances de sa vie quand elle se voulait belle. C’en était bien fini. Au vert de l’espérance avait succédé le noir de la désillusion, il réclamait du blanc, celui de l’oubli. Tout le monde autour de lui prenait ce ton rassurant qui transpirait le mensonge. Chacun avait réussi à écorner un peu plus l’image qu’il avait d’eux. Certains avaient subi la presse de son esprit critique et ne représentaient plus qu’une image aplatie des personnages tels ces jouets de carton à découper et à habiller. Il sombrait dans la folie ?

Soit.

Marcel Serredent

Jeu du soir n°14

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s