Jeu du soir, Livre

Loin Ivre Vulnérable Rigide Emouvant

La pluie ruisselait sur les pavés de la ruelle. Il s’était réfugié sous le porche, ivre. Les yeux perdus dans le vague d’une pensée, peut-être, il se tenait rigide avant de s’effondrer, pleurant sur le pavé. Pleurant sur le passé. Pauvre vie trahie, pauvre âme vulnérable, à quoi tout cela tenait-il vraiment ? Rien n’était plus émouvant pour lui que ces images du bonheur présentes dans sa torpeur, malgré elle resurgies. De loin, elles revenaient le torturer.

MS

Jeu du soir n° 18

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s