Jeu du soir, Patience

Paris Avec Tempête Immersion Eveil Note Catimini Encore

Leur balade favorite restait Paris, tôt le matin pour surprendre la ville dans son éveil, ou encore tard le soir pour une totale immersion dans son intimité nocturne. Alors, ils se transformaient en espions des uns et des autres, se faufilant dans les cours fleuries des hôtels particuliers, glanant ici une note de piano, là les bribes d’une conversation, pour repartir en catimini avant la clôture du portail, la peur au ventre de déclencher dans leur course finale une tempête de bruits divers. Ils renouvelaient cette frayeur chaque fois avec délectation.

Marion Soleil

Jeu du soir n° 19

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s