Jeu du soir, Nuit

Nombre Unité Istambul Tamaris

Elle cochait sur un calendrier les jours avant le départ. Les chiffres devenus nombres redeviendraient chiffres. Et puis ils s’envoleraient pour Istambul. Elle rêvait de soleil et de tamaris, de mosquées dorées, de bazars, de tissus colorés… Où était le rêve, la réalité ? Ici ou là-bas, maintenant ou plus tard ? Existait-il un temps, un lieu pour la rencontre avec soi-même, pour la sérénité, pour l’unité de l’âme ?
Morgane Sismique

Jeu du soir n°27

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s