La poésie pour se souvenir

“Un des effets de la poésie devrait être de nous donner l’impression non pas de trouver quelque chose de nouveau, mais de nous rappeler quelque chose d’oublié.” 

Bradley, cité par Henry Bauchau in Jour après jour, Journal d’Œdipe sur la route (1983-1989), p. 125, Actes Sud, 2003.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s