L’infini et l’intime…

Samedi 24 mars, balade écriture sur les hauteurs de Florac pour tenter de saisir l’infini…avec une dizaine d’adhérents de l’association Terre de lecteurs.

Comment dire l’infini, comment l’écrire ? « J’en arrive au point essentiel, ineffable, de mon récit ; ici commence mon désespoir d’écrivain », écrit Borges dans L’Aleph, à propos de cet infini entrevu et incommunicable.

La proposition consistait à « se coucher sur le pavé » (le nôtre n’était pas celui d’une cave), comme dans L’Aleph, et à se prêter à cette expérience quasi mystique qu’est la vision de la sphère lumineuse… Une sphère où voir depuis « tous les points de l’univers », dans une vision qui se démultiplie. Enumération, accumulation, si tant est que l’on peut réduire l’infini à l’innombrable… Ecriture poétique… Ecriture de la rupture, logique, spatiale, temporelle, écriture « associative », écriture subjective, forcément, où la raison s’égare (elle n’a rien à faire là d’ailleurs !)…

J’ai cité Hector Obalk, historien d’art, qui dans Aimer voir, rappelle que Miro à 68 ans, cessa de peindre des gouaches où l’espace est riche de créatures diverses, pour en quelque sorte « zoomer sur l’infini » : « …de sorte que les éléments zoomés n’y sont pas plus précis, mais au contaire plus sinueux, plus flous et plus mouvants. Voir l’infini de près est une expérience mystique, à condition qu’on n’y rencontre aucune des formes convenues que, de la terre, on identifiait comme célestes : étoiles à cinq branches, croissants de lune, loupiottes allumées sur des fonds noirs… ».

J’ai proposé de démarrer le texte par « Je vis » ou « J’ai vu », pour l’effet de scansion… Et hop, c’était parti ! J’attends les textes !

Le site de Terre de lecteurs est dans les liens de ce blog.
Photos : Marlen Sauvage-Guerra

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s