Métaphores intérieures

Si l’on vous demandait ce que sont vos métaphores intérieures, lesquelles choisiriez-vous ? Parmi les éléments : terre, eau, air, feu, lequel serait le vôtre et qu’en écririez-vous ?

La terre

Elle courait sur cette terre étrangère qui avait refusé de la nourrir, elle s’accroupit, saisit une poignée de terre et la jeta loin, très loin d’elle. Elle glissa la main dans sa poche et serra fortement un morceau de sa terre natale et nourricière qui était si loin maintenant. Elle se remit à courir, la terre l’écorchait, la brûlait, elle s’accroupit, saisit une poignée de terre et la jeta loin, très loin d’elle. Elle se releva, se remit à courir. Elle sentait les  battements de la terre qui la refusait, la rejetait. Elle courait toujours à perdre haleine, les yeux mi-clos pour ne plus voir cette terre hostile. Elle n’aperçut pas l’obstacle, trébucha et tomba. Elle saisit une poignée de terre qu’elle jeta loin, très loin ; elle fouilla dans sa poche. Elle avait perdu le morceau de sa terre natale. Elle saisit une poignée de terre et la cacha dans sa poche.

Liliane Paffoni

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s