Un auteur algérien

J’ai découvert cette année en marge de la Comédie du Livre* un auteur algérien absolument magnifique, Mohammed DIB. Il faut commencer par La grande maison, et lire la trilogie (sans obligation !) dans la foulée :L’Incendie, Le Métier à tisser. Mais aussi Au café, Le Sommeil d’Eve, Les Terrasses d’Orsol, Baba Fekrane, L’Infante maure, La Nuit sauvage, Qui se souvient de la mer, etc.

Mohammed DIB a écrit des romans, des essais, des nouvelles des contes, des pièces de théâtre… Son œuvre a été couronnée par le Grand prix de la Francophonie de l’Académie française.

*au séminaire qu’organise le SUFCO Paul-Valéry, à Montpellier, intitulé cette année « Ecrire entre transmission et création ».

2 réflexions sur “Un auteur algérien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s