Un petit Moleskine tout noir [≠8]

Le vendredi 13 mai 2005

Las piñatas
Objets rigolos qui contiennent des bonbons, des joujoux et que l’on suspend, que les enfants frappent d’un coup de bambou pour en faire tomber le contenu.

Galerie d’art Stewart Hall à Pointe-Claire
Expo chambres Charles Daudelin, peintre et sculpteur auteur de l’Embâcle (1981), offerte par le gouvernement du Québec à la Ville de Paris, installée dans le quartier Saint-Germain-des-Prés.
« Il pleut, c’est merveilleux. Je t’aime. » Francis Carco et accessoirement clou-vis Marco

[Ce sont les petites surprises de mes carnets, il y en a un qui s’invite et je le découvre toujours des années plus tard, vu que je ne relis pas mes carnets !]

Dimanche 15 mai – 9h00
Rue Saint-Denis, face au 7685 petit-dejeuner dans un café. Nous commandons deux œufs « à votre goût », miroir et pain brun. Marco, depuis quelques jours, ne sort pas sans son extension – appareil numérique et canarde à tout va le monde local.
[Les œufs miroir, c’est une expression qui me plaît, comme plein d’autres de « là-bas ».]

Vers 14 h arrêt sur le lac de la montagne noire pour un repas de chips « trempette » dans une sauce à la cerise, de vraies cacahuètes, du bœuf séché et du cheddar orange dans des buns tout frais sortis du sac…

[On s’était bien moqué de nous qui avions ingurgité ces « horreurs », mais en réalité, au bord du lac, sous le soleil, c’était un repas de rois.]

Dimanche 15 mai – 19h05
De retour du Mont Tremblant, ils s’arrêtèrent à St-Jérôme pour souper dans un restaurant setchuanais.

Vendredi 20 mai 17h45
Nous traversons le lac, début de la rivière des Ottawais pour Oka après avoir parcouru les sentiers du parc du cap St-Jacques avec Michèle et Suzanne.
Un héron sur les berges du lac. Marc sort prendre des photos, nous dans la voiture observons avec une paire de jumelles l’oiseau en question. Michèle met le moteur en route, les essuie-glace s’activent, elle dit, scrutant les jumelles : Je vois juste mes essuie-glace qui passent et repassent. [Tout cela avec l’accent canadien et le détachement de Michèle, c’était très très drôle.]

Charleroi, Baie Saint-Paul, artisans potiers. Parc des Grands Jardins (fjord). Gaspésie.

Licence Creative Commons

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s