L’alcool et la nostalgie

C’est le titre d’un roman de Mathias Enard, publié aux Editions Inculte, en 2011, et chez Actes Sud, collection Babel, 2012. 6€.

Un roman mélancolique qui nous emmène de Moscou à Novossibirsk pour accompagner jusqu’à son village natal le corps d’un ami de Mathias, le narrateur. Au fil des pages – c’est un livre bref, de 80 pages environ – tout le passé resurgit, avec ses amours, ses excès, ses pudeurs, ses impossibles rencontres, quand tout se heurte malgré soi. J’y trouve du grain à moudre pour le projet d’écriture d’un lieu, dans l’aventure qu’a proposée François Bon cet été 2013…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s