Un Zap book jaune [≠ 4]

[toujours en 2000]
Après atelier, peut-être penser à commencer la bio de P par le week-end à Chaumont-sur-Loire, fleurs (que je m’obstine à écrire felures), plants, repas, découverte des saveurs. La mort – au retour.

Les choses qu’il m’a apprises ; essuyer la vaisselle [plusieurs assiettes dans une main, le torchon dans l’autre, et on passe l’assiette essuyée au-dessous du paquet, j’étais épatée, j’avais huit ans ! La stratégie du pater était la bonne : les trois filles pouvaient s’atteler à ce genre de tâches ménagères, pour soulager leur mère, certes, mais aussi pour l’en exonérer, lui !],
chanter [il poussait la chansonnette de sa belle voix de ténor, « Je voudrais m’en aller un beau soir avec toi dans la lune », mon père était fleur bleue],
nager [en piscine d’abord, puis à la mer, il partait loin, très loin, m’entraînait avec lui, j’étais le poisson de la famille, selon lui, quand il s’est trouvé en rémission de son cancer, la première chose qu’il a faite a été d’aller nager… et de le dire au toubib. Celui-ci interloqué nous avait appelés M et moi pour nous dire combien il était surpris par son bon état général, alors que le cancer lui rongeait les poumons],
mettre de l’eau dans son vin [ce que je jurais à quinze ans ne jamais faire, et lui, qui avait vieilli, savait que j’y viendrais…],
danser le tango [une danse d’un autre temps, mais j’ai gardé le goût pour les airs argentins]…

Licence Creative Commons

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s