Un Zap book jaune [≠ 8]

[En visite à Amiens, en ce mois de juillet 2000. Amiens où nous allions sur un coup de tête, alors que nous vivions dans le Val d’Oise. Amiens que nous aimions pour ses marchés, sa cathédrale, ses bouquinistes, ses petits restos et ses musées.]

William Barak, 1824-1903
Une des figures majeures de l’art aborigène australien. Thèmes principaux de son travail : les corroboree [qui sont, si je me souviens bien, des manifestations où les Aborigènes australiens se peignent le corps, dansent en musique, pour célébrer le « dreamtime », le temps du rêve.]

Charles Alexandre Lesueur
Peintre animalier. Museum d’histoire naturelle, Le Havre

Dreamtime : temps du rêve (terme inventé par les Européens à la fin du XIXe pour désigner les temps mythiques où les Aborigènes ont façonné le monde).
[Tout cela me ramène au Chant des pistes, de Bruce Chatwin, superbe hommage au nomadisme. Que j’ai utilisé en 2008 en ateliers d’écriture avec des enfants de 8 à 14 ans, pour l’écriture d’un spectacle musical… Je le mettrai en ligne un de ces jours.]

L’art est une base élémentaire de l’existence et permet d’accéder au Dreamtime et en constitue le fruit. (illisible) Les artistes aborigènes urbains sont préoccupés par la transmission, de la nature (?) de leurs ancêtres et l’histoire de la colonisation.
Photographies de James Huston.

Harry Wedge, peintre naïf, Wild life, 1998
« C’est triste ce que les gens sont en train de faire (détruire la planète), c’est pourquoi je fais cette peinture pour rendre heureux. Il n’y a rien de mort. Tout vit, tout vole. »

Ecrire quelque chose autour des rituels.
Une année de rencontres. Une rencontre par jour.
Le libraire d’Amiens. Librairie du Labyrinthe. Les entretiens secrets, de Nancy Caldwel Sorel et Edward Sorel. Il a dit : « C’est mieux que le destin, c’est le hasard », quand nous lui avons parlé de notre projet de livre sur une rencontre par jour. Je vous écris de INOUE Isashi et Le vin de longue vie, de ND Cocea, Tribal Tatoo Design et Signs & Symbols.

[Encore un projet inabouti… Mais je le garde en réserve !]

Licence Creative Commons

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s