Un Zap book jaune [≠ 14]

[Suite du zap book en 2001]

« Tout le blot rassis des vies chétives » in Septentrion de Louis Calaferte.

[Je ne trouve pas de « blot » dans le dictionnaire et n’imagine pas la signification de ce mot.]

Un texte où il n’y aurait qu’un mot sur deux. Tout ce qu’on pourrait mettre entre les mots.

« Ne devrait-on pas pratiquer de la sorte ? Prendre quelqu’un au hasard dans la rue, le faire parler et écrire sa vie ? » J’y avais pensé monsieur Calaferte !

[A douze ans, je voulais être écrivain, et je m’imaginais suivre quelqu’un, l’épier, écrire sur lui… Sophie Calle a fait cela dans Filatures parisiennes. Quant à prendre quelqu’un au hasard dans la rue et le faire parler pour écrire sur lui…]

et encore
« C’est l’ultime fraction de seconde entre vie et trépas qui doit être saumâtre à encaisser. Personne n’a jamais eu le loisir de dire un mot sensé là-dessus. »

[Depuis, il y a eu Les Choses de la vie, de Paul Guimard, adapté au cinéma par Claude Sautet. Est-ce que cela satisfaisait monsieur Calaferte ?]

Allez, séance culture !
…océans de ponant et de levant, les girandoles des verbes, une barbe flavescente…

[J’aime toujours le « beau » vocabulaire…]

Licence Creative Commons

2 réflexions sur “Un Zap book jaune [≠ 14]

  1. Dans le Robert culturel de la langue française, je trouve pour blot la définition suivante :
    BLOT {BLO} n.m., reprise ou diffusion d’un mot ancien : milieu XVIIe s. : « prix offert pour un lot de marchandises », XVIe s. : « lot de marchandises vendues en bloc »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s