Le carnet rouge à spirale [≠ 15]

Dans le tram, elle vient de perdre un bouton et se baisse pour le ramasser, sourires. Elle demande où se trouve le boulevard Victor Hugo et, devant mon impossibilité à lui répondre, raconte son emploi au Rectorat, à Montpellier où elle ne vit que durant la semaine, pendant que son mari vit à Bagnols-sur-Cèze. Son village est Saint-Nazaire, elle est surprise que je le connaisse. Son feu notamment. Rires.

[Souvenir de cette belle rencontre comme on n’en fait que dans les trams bondés, enfin, moi.]

« Cessez d’être gentil, soyez vrai. » Thomas Dansonberg

Etre la part de rêve de l’autre… « Tu es ma part de rêve », dit-elle à Willy le 5/4/11. Wouahhhhhhhhh !

La part énigmatique chez l’autre, qui rend amoureux.

Je vais tousser, donc me décaler.

[Il y a parfois de ces notes qui me laissent rêveuse…]

(…)
[Suivent les notes prises pendant une conférence avec Marie Etienne, organisée par Marie Bourjea, à la fac de Montpellier. Feront l’objet d’un autre document.]

Créer, c’est s’extraire de soi pour observer la vie en nous et hors de nous. C’est se tenir à distance pour entendre d’où « ça » parle.

Et ce carnet rouge à spirale se termine le 1er février 2013 avec ce dessin de Marc, que j’y trouve seulement maintenant…

La-dame-de-fevrier-2013
Licence Creative Commons

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s