Marc Perrone [Uckas, 48]

les-ateliers-du-deluge2
Dans la série se souvenir des belles choses, il y eut cette soirée offerte par M. pour la saint Valentin avec un film en avant-première sur l’histoire de la famille italienne de Marc Perrone, je crois, des images très émouvantes, et puis lui, ensuite avec son accordéon et sa voix discordante, si touchante.
Tiens, là, sa musique et son sourire.

Texte et image sous licence Creative Commons
Licence Creative Commons

Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s