Mot doux [Uckas, 51]

les-ateliers-du-deluge13

Ce petit mot dans mon carnet à spirale me remplit toujours d’émotion. Il m’avait été remis par un détenu lors d’un atelier, de la part de Mathéo (son prénom de l’atelier). Je crois ne plus avoir revu le jeune garçon qui prenait la peine de me prévenir de son absence avec cette sincérité touchante. Le manque de sommeil et les nuits étaient un sujet de discussion récurrent. Leurs nuits résonnaient de cauchemars, amplifiés par leur vie en cellule, la promiscuité, les brimades. Dormir était une fuite parfois, dormir était toujours un cauchemar.

Texte et image sous licence Creative Commons
Licence Creative Commons

Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France.

Une réflexion sur “Mot doux [Uckas, 51]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s