En chemin

Marc-Guerra-DPDF-A

A – Ce que je vois, tu ne le vois pas, n’est-ce pas ?

B – Aucune angoisse ne se partage, aucun désordre. Nous allons notre route et si l’un emprunte un chemin de traverse, qu’y puis-je ?

A – Tu dis cela parce que tu diverges déjà…

B – Continuons d’avancer, l’avenir nous dira où nous en étions aujourd’hui.

A – Il y a tellement de beauté dans les fossés, pourquoi ne pas s’y attarder ? Pourquoi s’en remettre au futur ? L’horizon manque de lumière. Notre regard en est rempli.

B – Le chemin est là pour marcher. Tout ce qu’il offre nous attend. La vie fourmille de rencontres, ne t’attarde pas.

A – Le couteau planté dans mon corps m’empêche de faire un pas de plus.

B – Tu te blesses toujours. Je l’enlève et tu vas saigner.

A – C’est un orage qui se prépare. Il nettoiera bien mes blessures. Je les jetterai en chemin.

B – Pour que quelqu’un les ramasse et souffre comme tu me fais souffrir ?

A – Je ne vois pas de plaies ouvertes. Tu gardes les yeux en dedans. Vois-tu enfin ce que je vois ?

B – Je rêve et je ne t’entends pas.

Image © Marc GuerraDes poissons et des femmes, ≠13

Nous poursuivons notre voyage dans l’univers  Des poissons et des femmes entamé le 4 janvier et pour une année entière : sur une image de Marc Guerra, j’écris un texte et publie le tout chaque vendredi… jour du poisson !

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s