Le sujet de son égocentrisme, ce sont les autres (Intervalles n. 2)

décalages et metamorphoses

001_PortSaintMartin180

La Porte Saint Martin (cliquer sur la photo pour l’agrandir)

Hier dans l’après-midi, pour profiter de la température printanière, j’ai fait une promenade en direction du Boulevard Saint-Denis, ayant pour but « Gibert Jeune ». J’aime ce magasin, fameux pour le recyclage des livres « neufs, anciens, introuvables ou d’occasion au meilleur prix ». J’aime ses vendeurs éduqués et silencieux. J’aime sa vitrine de la Pléiade, résultat de vicissitudes parfois tristes ou dramatiques.
« Combien d’anciens propriétaires sont encore en vie ? Pourquoi, en dehors de la mort, auraient-ils dû se débarrasser de leurs livres aimés ? Pour détresse ? Ou alors, avons-nous affaire à des héritiers désormais indifférents à l’élixir enivrant de la lecture ? Ou encore, pour suivre les promesses du nouveau rossignol télématique ? »
Quoi qu’il en soit, j’aime toucher les livres que des mains inconnues ont feuilletés, j’aime ces livres enrichis parfois par des dédicaces et des soulignages ainsi que de commentaires personnels, comme…

View original post 813 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s