Exocet

Marc-Guerra-DFDP34

Paris-Montréal. Départ à l’aube, arrivée prévue à 11 h du matin. Vous serez là à m’attendre, je suppose. Je l’espère. A ma dernière visite, j’avais erré, valise à la main – j’ai horreur des roulettes – dans la salle où chacun retrouvait ses proches, son amour, ses amis. Mes pas claquaient sur le sol, je vous cherchais des yeux sous mes paupières fatiguées, j’avais commandé au bar du coin un café serré et c’est à ce moment que vous aviez surgi du tourniquet. Deux humains à tête d’animaux, un zèbre, une girafe qui se tenaient la main, doigts enlacés. Le décalage horaire me joue toujours de ces tours. Retrouvailles, embrassades, nouvelles des uns et des autres, échangées dans le brouhaha des annonces et le bruit des roulettes – vous avez horreur de porter les valises – et puis vous m’aviez conduite jusque chez vous et je m’étais endormie la joue contre la vitre de l’auto. Je me souviens de ce rêve étrange où une jeune femme aux cheveux noués dans un foulard blanc lève les yeux vers le ciel traversé par un drôle d’exocet mi-poisson mi-avion alors qu’une voix tonne dans son dos : « Après les voyages à dos de mulet, à cheval, en charrette, en galère, le bateau à vapeur nous [paraît] quelque chose de miraculeux (…) »* Et la jeune femme répondait :  » Le miracle est partout, monsieur Gautier. Mais là sans vouloir insister, ce vol Paris-Montréal me paraît compromis. »

*Th. Gautier, Voyage en Espagne.

Avec un grand merci à Stéphanie Heendrickxen !

Image © Marc GuerraDes poissons et des femmes, ≠34

Nous poursuivons notre voyage dans l’univers  Des poissons et des femmes entamé le 4 janvier et pour une année entière : sur une image de Marc Guerra, j’écris un texte et publie le tout chaque vendredi… jour du poisson !

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International.

4 réflexions sur “Exocet

  1. Haha c’est très drôle, j’ai lu tout le texte et une fois rendue au remerciement, je me suis demandée « pourquoi? » en pensant que ça avait rapport avec ce voyage à Montréal. Puis je suis remontée pour re-regarder la photo (évidemment la première fois je m’étais attardée sur le poisson).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s