La paix et rien d’autre

marlen-sauvage-chaise

envelopper ton bois de soie
un coussin sur ton siège ah ! l’amertume des os
un autre dans le dos
ériger ma colonne à ta raideur
me tenir droite enfin
un oreiller léger dans le creux de la nuque
renverser ma caboche sur la fraîcheur du mur derrière
écouter la pierre
les pieds nus dans les feuillages
les yeux clos fredonner Hallelujah
ou murmurer un peu de Valère Novarina
la passion du langage, le drame ardent du verbe,
la combustion, le brûlement, la négation des mots,
le drame visible de la pensée

écrire exister être là en paix

Licence Creative Commons Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International.

2 réflexions sur “La paix et rien d’autre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s