Haïku de mars

marlen-sauvage-violettemars

Pour Liliane

Noir blanc gris bleu ciel/au cœur accordé—/Tâtonnements d’un matin

*******

Jonquilles dressées/Violette furtive/—Printemps éternel

*******

Mémoire ancienne/Plus que tous mes souvenirs/— Commune présence

*******

Du ciel ne me lasse/Beauté dans le jour qui point/— Contemplation

*******

Immobile dans la pente/La brebis dort il paraît/— La pluie peut tomber

*******

De pourpre et d’or/s’enflamment les châtaigniers/— Cadeau du matin

*******

Baleine échouée/Nageoires emprisonnées/— ô filets tueurs

*******

Sans bonnet de bain/Sans maillot sans rien—/Sauter dans la piscine

*******

Soleil blanc du soir/happe les sommets —/Montagnes en majesté

*******

Chevelure au bord des routes/Dans le brouillard gris/— Genêts de neige

*******

Entre deux mondes —/Prolonger encore la nuit/S’endormir encore

*******

Tsip tsip tsip tsip tsip/Chant du rouge-queue/— Le printemps est sous le toit

*******

Rengaine au coucher/En tête au réveil/—La nuit dans les plis du temps

*******

Terre noire sous les ongles/vers ronces racines/—Le jardin, la vie !

*******

Aucun lieu sur terre/n’est plus sûr que le rêve/— Un seul choix : oser

*******

Respirez Soufflez/Promenez-vous dans les bois—/Enlacez Remerciez

*******

Des bruits des voix basses/Dans le grand matin/—Tournée de l’infirmière

*******

Lointains blanc de zinc/que réchauffe l’aurore/— Eblouissement

*******

Soleil blanc du soir/happe les sommets —/Montagnes en majesté

*******

Fonte des glaces—/Evanoui l’ours blanc /bientôt sur la banquise

*******

En coupant la montagne/au col de Fontaube/— Mystique Ventoux

*******

Lune de printemps —/Ronde bienveillante/Astre de mes nuits trop brèves

*******

Cascade nourrie/par les neiges de l’hiver/— Rumeur de printemps

*******

Au bord des Gorges du Tarn/un toit végétal/— Passage du temps

*******

Pour Bruxelles

Flammes vacillantes —/De la Terre jusqu’Ailleurs/Eclairent la route…

*******

Des oh ! pour les camélias/et si peu pour toi/— Humble violette

*******

Bouquet de lumière /Prunier en fleurs /— Envoûtante fragrance

*******

Durant cette nuit/Le temps a tourné/— Pluie et une heure de plus

*******

Au corso de Pâques/Elle mange des chichis/— Ma petite sœur…

*******

Debout dans la nuit —/Chavirée par le poète/et ses mots absents

*******

Vin blanc partagé/pour un moment d’écriture/— Table de fête

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s