La vieille, par Chrystel C.

Il était descendu de l’autobus une heure plus tôt en même temps que la vieille dame qui gisait là, inerte, sur le carrelage blanc de la cuisine, le visage déformé par les rides et la terreur, les yeux bleus et vitreux, demeurés ouverts à jamais. Son chignon avait dû se défaire dans de nombreuses tentatives pour se débattre face à ce grand gaillard qui n’arrêtait pas de lui asséner gifles et coups de poings et ses cheveux gris trempaient épars tout autour de son crâne défoncé par le rouleau à pâtisserie, dans une flaque de sang rouge virant au noir.

Le jeune homme, tout en rajustant son pantalon, poussa un soupir de dégoût à la vue de ce corps blanc, maigre, ratatiné qui dépassait des vêtements déchirés et souillés. Il ne savait pas bien ce qui lui était passé par la tête, il voulait juste lui piquer son fric à la vieille et s’amuser un peu mais elle ne s’était pas laissée faire, il n’avait pas eu le choix.

Maintenant il fallait qu’il trouve ce fric et qu’il se tire très vite. Toutes les vieilles cachent des billets quelque part dans la cuisine ou ailleurs, il n’avait qu’à chercher : ce qu’il se mit à faire avec frénésie, déjà tout excité à l’idée de la dose qu’il allait enfin pouvoir se payer. Il mit à sac avec méthode le petit deux-pièces de la vieille dame : vida tous les pots et flacons de la cuisine, ainsi que le contenu du réfrigérateur, jeta et brisa toute la vaisselle au sol, arracha les cadres qui se trouvaient au mur, renversa tout objet possédant quatre pieds : lit, fauteuil, canapé, chaises, tabourets, armoire, buffet, table, etc. c’est en fouillant l’intérieur des tiroirs qu’il tomba sur une grande enveloppe marron dans laquelle se trouvaient divers papiers recouverts de noms qui sonnaient familiers à son oreille, puis une petite photo jaunie découpée glissa au sol, un bébé. Il resta un moment interdit devant la photo avant de la ramasser pour la retourner et y voir écrits ses nom, prénom et date de naissance.

© Chrystel C.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s