Haïku de juin

marlen-sauvage-roseciel

 

Pour Liliane

 

Dans le gris du soir/près des routes les genêts/allument leurs feux

*****

Les prés blanchissent/les flancs des montagnes bleues/– Humbles narcisses

*****

Ils se racontent /quoi les oiseaux sous le toit ?/– Question de l’enfant

*****

Assis dans l’herbe/à travers une rose/il guette la lune

*****

Ciel immobile/soleil ardent sur les toits/– Calme après la pluie

*****

Délicieux réveil – /Ce matin café oiseaux/montagne en soleil

*****

Au creux de la nuit/Le réveil après le rêve/– Flottement heureux

*****

Ce matin chantait/Ton anniversaire Marc/Je l’ai entendu !

*****

Fruits du merisier/rouges et gorgés de vie/– Joie du clafoutis

*****

Gardiens de La Cam –/Tels des dragons de pierres/guettent le passant

*****

Le bruit du lave-vaisselle/ne recouvre pas/le chant de la mer

*****

Foule nez en l’air/Vers le ciel d’artifices/Joyeux chœur d’enfants

*****

Prière du jour/dans l’odeur des foins coupés/pour les vies brisées

*****

Ce matin de juin /Une odeur de foins coupés/Très loin d’Orlando

*****

Sur un escabeau/en équilibre incertain/– Goûter des cerises

*****

Il va de son pas –/Le sifflement de l’oiseau/l’atteint à peine

*****

Temps des foins coupés/que veillent les arbres au loin/– Mi-temps de l’année

*****

Un ciel d’artiste/Devant ma fenêtre au sud/– Qui remercier ?

*****

Au petit matin/sur la montagne endormie/– Clarté des genêts

*****

Tumulte des voix/du profond de la vallée /– Retraite brisée

*****

J’entends la cloche/qui manque au paysage/de ton enfance

*****

Le linge dehors/séchera dans le matin/– Vêtu de rosée

*****

Parfum d’amande /Aucun amandier pourtant /– Mémoire de nez !

*****

Promesse de voir/à la croix des rencontres/l’objet du désir

*****

Dans l’aube d’été/le feuillage bourdonne/— Paressent les fleurs

*****

Pure lumière –/Le soleil à travers l’eau/de la cascade

 *****

Jardin sauvage/Course folle des herbes/– S’avouer vaincu

*****

S’abîmer les yeux/La lune sur la crête /pâle – et défaillir

*****

La tache de thé/dans la porcelaine bleue/– Vieillir aveugle

Texte et photo : Marlen Sauvage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s