Fin de l’histoire

marlen-sauvage-Ken-Liu

Terminé ce livre d’une centaine de pages sur l’Unité 731, unité japonaise de recherches bactériologiques, qui se livra à l’expérimentation humaine dans la province chinoise du Mandchoukouo, entre 1936 et 1945. Ken LIU, écrivain sino-américain âgé d’une quarantaine d’années (dans le genre surdoué), utilise la fiction pour poser la question de la vérité historique, de la valeur du témoignage, de la nécessité de nommer les faits, de la part de l’oubli, volontaire ou inconscient… Ci-dessous, une partie de la 4e de couverture qui m’a donné envie d’emprunter le livre !

« FUTUR PROCHE
Deux scientifiques mettent au point un procédé révolutionnaire permettant de retourner dans le passé. Une seule et unique fois par période visitée, pour une seule et unique personne, et sans aucune possibilité pour l’observateur d’interférer avec l’objet de son observation. Une révolution qui promet la vérité sur les périodes les plus obscures de l’histoire humaine. Plus de mensonges. Plus de secrets d’Etat. »

Traduit de l’américain par Pierre-Paul Durastanti
Editions ©2016, Le Bélial, collection Une heure-lumière.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s