Carnet du jour (12)

image

[Sans doute ai-je l’impression, à cultiver ce décalage, de ne plus parler vraiment de moi…]

1er mars. Parce que le temps passe trop vite… mardi 28 février, lundi 27, dimanche 26, samedi 25, vendredi 24, jeudi 23. A rebours, comme la proposition d’écriture… de… François Bon ? Etudiée chez Bing il y a… 18 ans !

Aujourd’hui, atelier à Mende et toujours plus de 10 participants. Je reste émerveillée par ce que les uns et les autres produisent dans une simplicité et une sincérité bouleversantes. Sans chichis, sans grandes envolées réflexives, chacun s’empare à sa façon avec son cœur et sa personnalité de ce que je propose. L’un y va de sa chanson, l’autre de sa prose poétique, et celui qui décrète n’avoir rien écrit se décide pendant la lecture des autres à embarquer pour une de ses remarques de bon sens, étayée, lui qui ne savait pas écrire il y a trois ou quatre ans… J’aime ce groupe.

Virée au Mazel Escassier pour récupérer Baloo en garde depuis hier matin. Maurice est mort et P. est allé rejoindre E. Tristesse, et j’ai appelé B. pour passer le week-end chez elle. Un carton ou deux.

Lundi, repos, passé la journée à lire et écrire.

Partie vendredi chez P. et T. Revu avec plaisir Marius, Angèle et la belle Yseult. Coiffeur ce jour-là. Retour dimanche en fin d’après-midi. Je pense à ce que je vais proposer pour les Cosaques. Bio de P. que je m’obligerais ainsi à poursuivre ? Nouvelles remaniées écrites il y a des années ? Portraits de femmes (Marinette ?) ou de personnes issues de ma généalogie à partir de ce que Tournier disait de la ressemblance des visages avec le monde dans lequel ils vivent ? Je vais tout proposer à Jan !

Jeudi 23, première visite, qui n’aura pas de suite. 
Et hier, regardé petit film sur Daphné du Maurier. Quelle vie ! Quelle personnalité ! Quelle sensibilité ! Ce soir My Sweet Pepperland, un moment de vie entre Turquie, Iran et Irak, avec l’histoire de ces femmes kurdes qui combattent pour leur liberté face à des hommes arriérés et une société hypocrite, tout comme le fait Baran, le sensible commandant du commissariat nommé dans ce bout du monde où il rencontre la belle institutrice dont j’ai déjà oublié le nom (Govend ?). Vu aussi ces jours derniers une docufiction en 3 parties sur Charlemagne et découvert que Paderborn était sa résidence ! Ce qui me rappelle que CM m’a proposé d’animer des ateliers en Allemagne en mai… J’ai dit oui…

2 réflexions sur “Carnet du jour (12)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s