Invincible avril

marlen-sauvage-palmier

Entre quatre murs
poussent les racines d’avril
l’avril chargé,
grandissent à travers béton
de tristesse, de froidure,
grandissent en silence
et malgré dureté, malgré mort, se ramifient.

Entre quatre murs
palmier ne se laissera pas brimer
chantant sa longue mélodie,
bras ouverts au firmament,
il accueillera l’aurore
et la tendre lumière du couchant.

Entre quatre murs
au travers du vide maudit,
se rebellent les mots,
se font,
se fécondent les vingt ans,
le monde change en chant de senteur,
en don
ce monde qui a failli trahir.

Siège, Tamar Hammami, Invincile avril
in Ecrivains de Tunisie, © Sud Editions
Anthologie de textes et poèmes traduits de l’arabe par Taoufik Baccar et Salah Garmadi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s