Ecrire

marlen-sauvage-atelier

Écrire en tension attraper la pensée
qui fuit déjà la saisir
et la perdre
Le cap sur l’idée
et d’essais en tourments le perdre à son tour
égarer le sextant croire à la perte momentanée éphémère
Avancer feutré obstinément accroché
à ses sensations ses émotions enfouies
mais où
Contourner l’obstacle lâcher l’affaire
se lever boire un verre se noyer
en apnée voir le mot me narguer
Écrire dans l’éblouissement grâce d’un moment rare
Se relire des années plus tard
ne pas retrouver celle que l’on était alors
Écrire de joie à tue-tête dans l’ascension d’un causse
Et de frustration dans l’absence et la nuit
Dans la solitude perverse qui inquiète
et réclame
Écrire entre
Entre les tiges de Nigel de Damas
entre les branches torturées d’un cèdre
entre les pierres d’un mur non jointoyé
À rebours défier le temps la mémoire
l’âme noire
Oser le grand bond revenir en arrière
Croiser ses morts et les entendre

Texte et photo : Marlen Sauvage
(Photo 2013, balade écriture en Cévennes)

Ce système de correction autographique est insupportable, qui me propose « nivelle » (de Damas) !!!

4 réflexions sur “Ecrire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s