Carnet des jours (20)

image

[Sans doute ai-je l’impression, à cultiver ce décalage, de ne plus parler vraiment de moi…]

Vendredi 16 juin
M. absent. Je prépare la semoule de couscous pour demain, plongeant avec délice les doigts dans la graine qui gonfle et se colore entre deux aspersions d’eau salée safranée. C’est toute une enfance qui resurgit de ce plat rond en bois, les mains du Pater épluchant les légumes de bon matin, la semoule sous le torchon, le parfum des épices, le trou dans la terre pour cuire le mouton à la broche, la tablée de voisins et d’amis réunis sous les chênes truffiers… et nous trois, les filles de la maison, réclamant du couscous à s’en faire péter la panse. Il y aura quelques larmes dans cette semoule-là.

Samedi 17 juin
Journée récit de vie avec un groupe restreint, au moulin de Grattegals. Le couscous est délicieux grâce au concours de Monique pour la viande et de Aline qui a cuisiné des boulettes parfumées comme elle seule sait les préparer. Une belle journée chaude et ensoleillée, qui nous vaut de rentrer tant la chaleur est intenable.

marlen-sauvage-grattegals1

Appel de Sam qui me propose pour demain une descente en canoë… mais Mumu et Eric sont au Rozier ! Je passe finalement cette soirée chez lui sur le causse enchanteur, et nous décidons d’aller ensemble demain dans les gorges voir la frangine et le beau-frère, balade avec Woody, photos malgré le soleil trop haut. Il me raconte le fameux colloque et la matinée consacrée à Perec où personne n’a répondu à son appel à lecture suite à la présentation de son bouquin pourtant très… perequien… encore étonné du décalage entre ce que les individus prêchent et ce qu’ils font… Je pars me coucher à minuit, je tombe de sommeil.

Dimanche 18 juin
Réveillée tôt, Sam dort encore, Woody est allongée tranquillement en bas, la porte-fenêtre est restée ouverte, j’entends les oiseaux s’interpeler dans l’arbre voisin, les moutons de la bergerie en face ne cessent de bêler.


Je remonte dans ma chambre pour me réveiller dans une odeur de café une heure plus tard. Entre deux tartines au miel, grande discussion sur l’amour et le désenchantement, cette société où tout se vit en accéléré, les réseaux sociaux que fuit Sam, et son désir de se caler sur le temps de la nature. Je l’admire de vivre en accord avec lui-même, aussi obstinément, lui qui a voyagé durant un an avec un âne, vécu au rythme de la mer une autre année, sur le causse depuis x temps, seul avec cette terre et ce ciel…

Mardi 20 juin
Entretien avec Pauline Bayle, une metteure en scène parisienne talentueuse qui monte l’Odyssée après l’Iliade… mais qui parle à 130 km/h. Je le lui dis, elle s’excuse, nous rions.
Soirée atelier à Florac, tout le monde est là, même Mireille, il ne manque que Clo.

Mercredi 23 juin
IRM à Mende. La machine fait un bruit infernal. La musique sur les oreilles ne m’empêche pas d’entendre les changements de régime et d’intensité. Je pense à Nans pour résister sans jamais appuyer sur la poire et ne pas déranger l’opérateur parti ailleurs… Après 40 minutes de ce traitement, je me lève et atterris direct dans une armoire ! « Le champ magnétique », me dit le gars… Je file à Nyons par 39°5 C. La clim ne parvient pas à rafraîchir l’habitacle.
Deux verres de vin blanc et une cigarette auront raison de mon sommeil. Debout à 7 h et en route avec Brigitte pour Avignon et notre formation… Resto le soir à Nyons pendant le concert soutenu par Grand Corps Malade. Mauvaise sono et voix fatiguées… Le Grand Corps est absent, il n’a jamais été question de sa présence d’ailleurs…

Dernière semaine de juin
Consacrée à l’écriture de la brochure des SCL, aux derniers ateliers, à un jeûne de cinq jours plus difficile que le précédent.

(à suivre)

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s