Beauté (14)

 

Frederique-Terres-D-Encre

Le sentiment-paysage du matin du 30 octobre 2017, par Frédérique de Carvalho :

quelquefois en fait chaque fois que

l’on voit  ce qui

est

on entre

on ne sait pas ce qui

s’ouvre

on n’en a pas

idée

quelque chose traverse on est

traversé

ce n’est plus le regard

ce n’est plus ce

qu’on sait et qu’on peut

dire ou

taire

c’est la peau

qui

disparaît

on est passé dans

les silences

vivants

Texte et image : ©Frédérique de Carvalho

A 21, j’arrête !
Quel serait votre « sentiment-paysage » du moment (ou d’un moment…) et quelle(s) photo(s) pour le représenter ? J’attends vos photos/images et/ou textes sur lesateliersdudeluge@orange.fr Merci ! (Marlen Sauvage)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s