Tempête & variations

Monastir cernée par une Méditerranée furieuse ce samedi…
La plage est déserte. Je pense aux ami(e)s qui me souhaitaient de bonnes baignades !
Pauvres palmiers échevelés… Jusqu’à présent, en Tunisie, le charançon rouge en a éradiqué environ 6000…
Hommage @Brigitte Célérier… à ses flous, à ses ciels…
Le long de la corniche qui mène à Sousse, la mer prend d’assaut la jetée au loin.
Elle envahit la plage, aucun badaud pour admirer sa colère.
Et si peu de monde dans les rues. L’horizon orange pâle des premières photos se transforme.
Voie limitée à 50 km/h où l’on roule plutôt à 100 km/h, par habitude…
Ce qui se dresse, immuable.
Et là, une pensée pour @François Bon, davantage pour les mâts d’usine que pour…
…les oiseaux que je n’aperçois qu’une fois franchies les cheminées…

Texte et photos : Marlen Sauvage

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s