Boutikodon(s) à Mollans

Le titre sonne comme une invite, non ? Allons « boutikoder » à Mollans… Je vous y emmène ! J’y étais hier pour photographier ce village des Baronnies, à 20 km au sud de Nyons, et pour contribuer à l’initiative de Patricia, laquelle a ouvert il y a six ans la Boutikodon – qui comme son nom l’indique est une boutique où tout se donne… et se prend gratis. Que des choses en très bon état, car ainsi que le souligne la propriétaire, « le neuf peut se donner aussi » !

Vue du parking, un château (propriété privée) dont la construction remonte au XIIIe s, domine le village. Après avoir déposé mon tribut – 5 robes, une veste – et récolté 3 ou 4 pulls pour l’hiver, j’ai laissé sœurette et amie fouiner dans les bacs pour tirer le portrait du patelin. Le temps n’était pas de la partie, mais voilà…

Une petite chapelle semi-circulaire (Notre-Dame-de-Compassion,1851, ici à droite, dont on aperçoit les rondeurs sur la photo de gauche), marque l’entrée du village. En face, une tour médiévale et son beffroi (1720). Tout de suite, l’œil est attiré au-delà du pont par une fontaine publique (la fontaine au dauphin, 1713-1714) et un lavoir semi-circulaire. C’est pour eux que je voulais revenir !

Le dauphin rappelle ici l’appartenance du village au Dauphiné, jadis partie de l’ancienne Provence. C’était même un Etat (le Dauphiné de Viennois), sous l’autorité des comtes d’Albon, qui furent les premiers à porter le titre de dauphins. Titre qui revient au fils aîné du roi de France jusqu’à la Révolution de 1789. Ce n’est qu’ensuite que la région est divisée en 3 départements : Drôme, Hautes-Alpes et Isère (merci Wikipédia).

Le lavoir date de 1863, j’ai admiré ses arches et sa charpente…

Ci-dessus, un des quatre mascarons, très érodés, qui crachent l’eau de la fontaine. Il existe à Mollans un sentier balisé qui permet de découvrir une dizaine d’autres fontaines. L’église Saint-Marcel aussi est à voir… j’y retournerai par ciel bleu…

Petite balade en bas du pont pour découvrir de beaux espaces arborés, les vieilles pierres de ce village médiéval, les platanes typiques des villages du sud.

Et la vue sur l’Ouvèze, pauvre encore, affluent du Rhône (93,3 km) qui arrose Mollans et circule entre Drôme et Vaucluse.

Texte et photos : MS

10 réflexions sur “Boutikodon(s) à Mollans

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s