On dirait qu’on serait en vacances, Monika E.

Photo : Marlen Sauvage

Ce matin, il fait très beau. Déjà 15°. Petit déjeuner tardif dans le jardin. La vieille table en bois remise à neuf par une huile nourrissante brille au soleil. Le fauteuil en plastique vert pâli par les ans est garni d’un coussin orange confortable. Devant moi le plateau, mugs délicats pour le thé Assam noir, pour le café de Colombie doux et acidulé, saveurs et odeurs qui renvoient à l’enfance. Café noir, nu, amer, confiture orange maison, la dernière de l’étagère. Une tranche de panettone moelleux, vive l’Italie !

Au-dessus de ma tête, les fleurs roses de l’arbre jouent avec le bleu du ciel, baldaquin tendre, romantique et printanier qui jette une ombre tremblante sur la table. Une légère brise caresse mes cheveux retenus sous le chapeau de paille. On dirait qu’on serait en vacances. On joue à se reposer, même si l’on n’est guère fatigué.  Entre chaque gorgée de liquide, je lève les yeux, je savoure l’image devant moi. Au sol, tulipes jaunes et violettes, jacinthes bleues, forsythias dorés et photinias aux feuilles rouge carmin, pivoines et rosiers qui préparent le printemps. Plus loin, mes yeux balaient la vallée, la rivière scintillante entre les feuillages naissants, vert tendre, roses ou mauves, les toits argentés par le soleil, le vieux pont rénové aux arches romanes qui amène au village blotti contre la pente du Causse, et l’enfilade des gorges qui entaillent les montagnes caillouteuses aux falaises tourmentées.

Des paysages. De l’espace. Mon rêve de ville est mis entre parenthèses, ce que j’ai devant moi, autour de moi, est un trésor précieux en ces temps de confinement. On ne rêve plus, on prend ce qu’il y a de bon à prendre. Pour garder l’espoir.

Monika Espinasse

Ma proposition d’écriture : Dans l’idée de La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules, de Philippe Delerm et sur ce mode du petit rien qui éclaire la vie, je vous propose d’écrire un plaisir minuscule. En ces temps de confinement, vous avez dû prêter attention à bien des détails du quotidien, que ce soit du côté du corps, des sensations, de la nature, de la vie à deux, des enfants… L’enjeu est d’écrire ces petits moments de plaisir avec légèreté ! MS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s