Une vie en éclats (20) 1946, une suite.

Rien ne permet d’identifier la date ni le lieu de ces photos… tu es tout jeune encore, je ne sais ce qui te vaut un bras dans le plâtre… Je les ai classées dans une enveloppe qui contient d’autres portraits de toi.

Et si tu étais alors en Allemagne ? C’est à cela que je pense en scrutant les deux photos de toi accidenté, en pyjama semble-t-il, comme tes compagnons… J’apprends par Jo, la petite sœur que tu n’oubliais jamais dans tes courriers, que tu as été hospitalisé en 1946, justement. En témoigne une lettre à elle adressée, de Donaueschingen – je ne peux lire le mois – mais tu parles du printemps qui approche… En-tête, ton nom précédé de « Caporal » Hôpital 402 – Service Médecine – SP 76 616 BPM 79. Je peux donc avec certitude mentionner 1946 au dos de ces 2 photos. A Donaueschingen, la caserne militaire accueillait le 110e régiment d’infanterie qui la quitte en 1974 « après 70 ans de présence française en Allemagne » dit un reportage retrouvé sur le net. En 1946, tu appartenais au 71e régiment d’infanterie selon les documents de l’armée.

Dans la lettre à Jo, tu espères une prochaine permission après ton séjour à l’hôpital. Une troisième photo de toi te montre le bras dans le plâtre…

Marlen Sauvage

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s