Petits bonheurs (183) Le lac Kempt et Justin

Depuis un an donc, ces photos sont sur mon bureau… envoyées par mon grand petit-fils, Justin, 15 ans à l’époque, qui terminait son message par ces mots qui me ravissent toujours : « je ferais bien un câlin mais c’est dur à 5000 km de distance en plus de la COVID ». N’est-ce pas complètement craquant ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s