Apollinaire dans ton jardin

© Marlen Sauvage 2021

« Et que la grenade est touchante
  Dans nos effroyables jardins »

Cette citation de Guillaume Apollinaire, je l’ai lue pour la première fois en 2004 dans le livre de Michel Quint, Effroyables jardins, qui m’avait bouleversée. Aujourd’hui, tu cueilles des grenades dans ton beau jardin, je te regarde et cet extrait d’un poème de guerre resurgit. Je ne cherche toujours pas à le comprendre, je répète ces vers et ils chantent…

En est-il donc deux dans
Grenade
    Qui pleurent sur ton seul péché
    Ici l’on jette la grenade
    Qui se change en un œuf coché

    Puisqu’il en naît des coqs
Infante
    Entends-les chanter leurs dédains
    Et que la grenade est touchante
    Dans nos effroyables jardins

Guillaume Apollinaire (1880-1918), Les Grenadines repentantes

2 commentaires sur “Apollinaire dans ton jardin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s