Des relations épistolaires…

© Marlen Sauvage 2019

« Ecrire des lettres est un commerce avec des fantômes, pas seulement avec celui du destinataire, mais encore avec le sien propre, qui émerge d’entre les lignes des lettres qu’on écrit… Les baisers écrits n’atteignent jamais leur destination, mais sont bus en route par ces fantômes-là. »

Franz Kafka

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s