Haïku ?

© Marlen Sauvage 2022

« Un haïku n’est pas un poème, il n’est pas littérature ; c’est une main qui fait signe, une porte à moitié ouverte, un miroir nettoyé. Il est une manière de retourner à la nature, à notre nature lunaire, notre nature de fleur de cerisier, notre nature de feuille qui tombe, en bref, à notre nature de Bouddha. Il est une manière par laquelle la pluie froide d’hiver, les hirondelles du soir, même le jour dans sa chaleur et la longueur de la nuit prennent réellement vie, partagent notre humanité, parlent leur propre langage silencieux et expressif. »

R.H. Blyth cité par Eric W. Amann, in Haiku II, 4 (1969) . 

L’amour selon Marguerite

© Marlen Sauvage 2021 – La Réunion, vue sur l’océan Indien, depuis Etang Salé les Hauts.

« Aimer les yeux fermés, c’est aimer comme un aveugle. Aimer les yeux ouverts, c’est peut-être aimer comme un fou : c’est éperdument accepter. Je t’aime comme une folle. »

Marguerite Duras

Des relations épistolaires…

© Marlen Sauvage 2019

« Ecrire des lettres est un commerce avec des fantômes, pas seulement avec celui du destinataire, mais encore avec le sien propre, qui émerge d’entre les lignes des lettres qu’on écrit… Les baisers écrits n’atteignent jamais leur destination, mais sont bus en route par ces fantômes-là. »

Franz Kafka