Oloe du moment…

©Marlen Sauvage

Le titre de ce post renvoie bien sûr à Anne Savelli et j’ai le souvenir de beaux oloes dévoilés par les auteurs d’un atelier d’été organisé par François Bon. Depuis quelques jours, c’est reparti… A la compilation des données d’un récit long que je livre en vrac ici, s’ajoutent des fragments, des gammes, une fiction peut-être, que je travaille dans la belle atmosphère de l’oloe ci-dessus ! Un endroit serein où j’ai glissé mon corps tout entier avec l’âme et l’esprit ! Un endroit d’où je pars et où je reviens, un endroit ami, qui m’ouvre les portes sur l’imaginaire, d’abord entrouvert par François pour l’été (l’imaginaire, pas le lieu !).

Petits bonheurs (145)

Photo : Monique Fraissinet

J’ai élagué le mûrier, déposé les branches au bord de l’eau. Self-service pour les castors, activité nocturne, pas de longs trajets, en témoigne leur réfectoire, écorçage parfait. Ici, l’homme et le castor sont… presque amis, chacun apportant sa contribution à l’entretien des berges. Un seul regret, ne pas les voir à l’œuvre.

Monique Fraissinet