Beauté (21)

claude-pfeffer-sentiment

Le sentiment-paysage  du 11 novembre 2017, par Claude Pfeffer :

Tenace elle enlace
de sa vrille fragile
le dur métal.

Frivole à l’automne,
elle lance ses vertes arabesques,
ses dernières corolles d’azur sombre
à l’assaut d’un firmament que déjà trouble une nébuleuse mélancolie.

Texte et photo : Claude Pfeffer

A 21, j’arrête ! avais-je dit…
Nous y sommes donc ! Merci à toutes et tous d’avoir partagé votre « sentiment-paysage » d’un moment, avec une photo et parfois un texte de vous ou d’un de vos auteurs favoris. Nous renouvellerons l’expérience !

Marlen Sauvage