Le cahier à carreaux (3)

Photo : Marlen Sauvage

Lorsqu’il s’agit de réaliser l’absolu, la réalité… se trouve impliquée dans un sens éternel (…). L’absolu, comme fondement de l’action, n’est donc pas affaire de connaissance, mais l’objet d’une foi. Aussi longtemps que j’explore les motifs et les buts de mes actes, je m’en tiens au fini et au relatif. Ce n’est que si ma vie s’alimente à une source injustifiable objectivement qu’elle dérive de l’absolu. (…) L’absolu (…) n’est pas d’origine naturelle, il existe par une décision. (…) L’absolu croît avec le temps.

Karl Jaspers, Introduction à la philosophie

Parmi les carnets à relire, il y avait donc le cahier à carreaux que je viens de retrouver après un énième déménagement, au fond d’un carton oublié. C’était un cahier de citations issues de mes lectures ; un répertoire l’accompagnait qui recensait les thèmes par lettre initiale donc : absurde, alliance, amour, etc. [Le carnet rouge de l’adolescence est bel et bien perdu, lui.] Ici, absolu.