Jeu du soir, Patience

Paris Avec Tempête Immersion Eveil Note Catimini Encore

Leur balade favorite restait Paris, tôt le matin pour surprendre la ville dans son éveil, ou encore tard le soir pour une totale immersion dans son intimité nocturne. Alors, ils se transformaient en espions des uns et des autres, se faufilant dans les cours fleuries des hôtels particuliers, glanant ici une note de piano, là les bribes d’une conversation, pour repartir en catimini avant la clôture du portail, la peur au ventre de déclencher dans leur course finale une tempête de bruits divers. Ils renouvelaient cette frayeur chaque fois avec délectation.

Marion Soleil

Jeu du soir n° 19

Jeu du soir, Livre

Loin Ivre Vulnérable Rigide Emouvant

La pluie ruisselait sur les pavés de la ruelle. Il s’était réfugié sous le porche, ivre. Les yeux perdus dans le vague d’une pensée, peut-être, il se tenait rigide avant de s’effondrer, pleurant sur le pavé. Pleurant sur le passé. Pauvre vie trahie, pauvre âme vulnérable, à quoi tout cela tenait-il vraiment ? Rien n’était plus émouvant pour lui que ces images du bonheur présentes dans sa torpeur, malgré elle resurgies. De loin, elles revenaient le torturer.

MS

Jeu du soir n° 18

Jeu du soir, Absence

Abri Baiser Silence Ecarté Nuit Cithare Eblouissant

Elle écoutait dans la nuit cette musique échappée d’un cithare. Ça lui rappelait un air tzigane, entendu où ?
Elle se détendit dans son lit, à l’abri de ses draps. Près d’elle, il s’était endormi sans un baiser, sans un sourire. Elle s’en était écartée doucement. Les notes lui parvenaient assourdies, pour qui jouait-on ? Pour elle, elle souhaitait cette musique pour elle. Elle la goûterait encore dans le silence et demain dans le matin éblouissant.

Meredith Sample

Jeu du soir n°17

Jeu du soir, Chat

Court Homme Amertume « Tant pis »

« Chat », ce soir, ce n’est pas un hasard. Les circonstances… et puis j’ai décidé de faire court. L’homme marche seul quelque part dans Paris, et la femme marche seule dans sa tête le soir, seule, sans amertume. Il « rohmérise », elle attend son tour. Dans les films de Rohmer, souvent elle a pensé « Tant pis ». Pour qui ?

Mermaid Sage

Jeu du soir, n° 16

Jeu du soir, Partir

Père Avertir Regret Train Imminent Revenir

Fallait-il revenir déjà ? Retourner dans la maison du père et souffrir toutes ses présences revenantes ? Le départ était imminent, pourtant le train restait en gare. Enfin, la machine s’ébranla dans un brouhaha d’adieux criés ou murmurés. Il partait seul. Il n’eut qu’un seul regret fugitif : n’avoir personne à avertir de son arrivée.

Meredith Sample

Jeu du soir n°10

Jeu du soir, JEU

Jus Evincé Unique

Elle sirotait un jus d’abricot, les jambes au soleil à la terrasse de son café préféré. Elle se retrouvait seule et bien de l’être. Son dernier amant avait rejoint les autres. Personne ne l’avait évincé. Elle seule avait décidé de mettre fin à sa superbe. Ses yeux verts ne regardaient rien, son regard traversait la foule des passants. Elle plongeait dans ses rêves intérieurs, à la recherche de l’Unique.

Marion Soleil

Photo : DR

Jeu du soir n°8

Jeu du soir, Ceinture

Calme Eclatant Imagine Neutre Tache Uranus Ricochet Eveil

Il choisissait les cailloux les plus plats et les lançait dans l’eau calme du lac. Un deux trois ricochets. C’était son maximum. Autour de lui, la nature commençait à murmurer, appelant à l’éveil. Il distinguait les piaillements des oiseaux le matin et savourait de l’œil le vert éclatant des herbes printanières. Il imaginait déjà son retour à la maison, le ton neutre de son père pour signaler son départ au travail, le café au lait chaud à avaler en vitesse, le cartable à préparer encore plus vite. Il reprit le chemin de la maison, Uranus le chien sur ses talons, jusqu’à n’être plus qu’une petite tache multicolore à l’horizon.

Morgane Sismique

Jeu du soir n°4