MyCuriousEyes Day11 @ Day12

Le défi photo initié par Karen Ward pour la 9e saison – MyCuriousEyes – s’est terminé sur deux propositions plutôt ardues, pour ce qui me concerne.
La n° 11 parlait de résistance (à soi !), de risques à courir pour grandir, appuyée par une citation d’Anaïs Nin… J’ai choisi de montrer une photo du site des Cosaques où venait d’être publié (après de longs mois d’absence) un de mes textes, pour illustrer ma résistance à écrire, tous les freins que j’actionne, les obstacles que je mets sur mon chemin pour m’abstenir de me colleter avec ce qui pourtant me grignote le ventre.

La proposition n° 12, beaucoup plus alléchante au premier abord, mais tout aussi abstraite, nous demandait d’illustrer la joie du jour ! Et bien ce fut un parfum, celui des freesias offerts le jour précédent, dont je ne me lasse pas tant il dure subtilement.

Photo : Marlen Sauvage

Day1Day2Day3Day4Day5Day6Day7Day8Day9Day10

MyCuriousEyes Day10

La mission du jour pour ce projet de Karen Ward était basée sur une réflexion concernant l’hyper-spécialisation dans tous les domaines, au détriment d’une approche pluridisciplinaire qui permettrait – selon David Epstein (citation ci-dessous extraite de son livre Range: Why Generalists Triumph in a Specialist World) – de résoudre au mieux les problèmes qui se présentent dans un monde devenu « épouvantable » (j’hésite avec « tordu » ou « monstrueux » !). Bref. Le mot à retenir était « Variété » dans le sens où nous devions montrer en quoi nous sommes des « généralistes »… Ce qui me parle bien car je suis attirée par un tas de choses – depuis la photo jusqu’à l’art de cuisiner en passant par l’enluminure, la peinture, l’écriture, la littérature, l’architecture, « toutes les tures de ce monde » comme dirait Cortazar – sans rien maîtriser du tout… Et que cette proposition finalement vient valoriser ce penchant « je sais un peu de tout sur rien » ou l’inverse d’ailleurs… Ce que j’illustre ici, c’est mon côté bricoleur, je viens de peindre les poutres de ma cuisine couleur lin, pour recouvrir le marron-brou-de-noix original qui l’assombrissait, et ma foi, je suis bien contente de moi ! Mon autre choix avait trait à mes lectures et goûts musicaux, pioché au hasard de mes étagères… Photo en fin d’article.

Marlen Sauvage

MyCuriousEyes Days7 & 8

Je rattrape mon retard ou plutôt remets de l’ordre dans mon désordre (j’ai posté le jour 9 en oubliant les 2 précédents !) Suite du projet de Karen Ward, et toujours pour le week-end, en mode « freestyle », pour ce jour 7.
Je suis retournée dans l’atelier de Julien, mon neveu, pour m’extasier encore devant ce qu’il crée, et j’ai eu envie de partager ceci qui m’évoque notre présence dans le Cosmos… ancrée dans la Terre et pourtant aérienne, spirituelle, aspirant au plus élevé… aussi parce que je trouve sublimes ces couleurs chaudes.

Photo : Marlen Sauvage

MyCuriousEyes Day8 – Le selfie nous attendait au tournant des « missions »… Ce n’est pas l’exercice que je préfère ! Pour ne pas m’éterniser, j’ai sauté sur mon appareil et pris cette photo dans l’état où je me trouvais, c’est-à-dire pas coiffée, mais il faut croire que l’on s’aime davantage avec le temps (ou que tout cela nous semble dérisoire, l’apparence entre autres…). Avec une citation d’Helen Keller.

Photo : Marlen Sauvage

MS

Day 1Day 2Day 3Day 4Day 5Day 6Day 9

MyCuriousEyes Day9

Le ciel est étrangement bleu aujourd’hui… les cloches de l’église voisine ont sonné, soulignant aussi le calme de la place aux Herbes. J’ai hésité entre photographier une plante, un caillou, et puis finalement ce sera ce ciel bleu qui dira le mieux le calme auquel j’aspire, précisément ce jour.

Voilà, l’injonction du jour était de photographier le calme… 
« Today, look for stillness.
Try to *be* with stillness.
And then notice if anything shifts in how you *feel* stillness.
Accompagné d’une citation de T.S. Eliot

MS

MyCuriousEyes Day6

Photo : Marlen Sauvage

Pour le week-end, nous sommes en mode « freestyle ». Super ! Seule injonction : le courage d’être curieux… Et bien, je n’ai pas eu à aller très loin, juste en bas de ma rue, et je vous assure que c’est vrai, je n’avais jamais prêté attention à cette belle porte. Sans doute aujourd’hui était-elle éclairée par un joli rayon de soleil qui mettait en valeur la pierre, la ferronnerie, le bois…

Avec en prime, une citation de Coco Chanel.

MyCuriousEyes Day4

Je fais les choses à l’envers (posté la 5 avant la 4) mais cette proposition de Karen Ward dans son projet photo était plutôt ardue… Le thème : la fantaisie… Avec en prime une citation de Mary Oliver, extraite de son poème Wild Geese… (Les Oies sauvages) « Ne jamais cesser d’être fantaisiste ni ne jamais laisser la responsabilité de sa vie à qui que ce soit. »

Photo : Marlen Sauvage

En croisant ce personnage (créé par ma »petite » sœur Brigitte, en l’occurrence), j’ai trouvé qu’il incarnait parfaitement le côté fantaisiste, « décalé » peut-être, spontané, avec lequel j’ai quelques affinités : une nana danse sa vie, en portant une lumière qui n’éclaire que le chemin qu’elle choisit, sans souci du regard des autres, elle y va un brin naïve sans doute, mais libre et heureuse, et elle y croit (à chaque fois), sautille, légère, de lieu en lieu… de rencontre en rencontre…

Jour 1Jour 2Jour 3

MS

MyCuriousEyes Day5

Nous avions droit à deux photos, voire trois, aujourd’hui jour de Saint-Valentin, pour exprimer notre gratitude envers qui nous aimons. J’aurais pu ajouter à mes deux premiers choix ci-dessous une photo du groupe pour lequel j’anime un atelier d’écriture mensuel, merveilleux groupe avec lequel je travaille depuis une dizaine d’années pour certaines… Mais pas trouvé de photo pour illustrer ceci. Voici donc, avec la citation de Gertrude Stein en prime, celles et celui auxquel.les j’ai choisi de dire aujourd’hui mon amour !

S’il y a deux personnes à qui je veux dire que je les aime aujourd’hui ce sont mes deux filles, qui se trouvent si loin de moi, l’une au Québec, l’autre à La Réunion, Stéphanie et Julie. Ici symbolisées par la carte de la Tempérance pour Julie, qui sait toujours trouver les mots pour apaiser les chagrins et remettre les choses à leur juste place ; et le Bateleur pour Stéphanie et son imagination créative, ma magicienne, que j’admire infiniment. Et comme elles ne vont pas sans leurs enfants, j’ai ajouté la carte du Soleil pour ces trois petits-fils qui sont le soleil de ma vie, Justin, Souleymane et Sacha. Les cartes sont celles d’un tarot païen offert par Stéphanie tout récemment.

Et la deuxième photo d’un oiseau dans le ciel (il ne fait que passer peut-être…) symbolise ma gratitude envers la vie pour la rencontre avec l’homme qui change ma façon de voir le monde aujourd’hui, plus sereine, en cultivant mon « calme intérieur »…

Marlen Sauvage

MyCuriousEyes Day3 – Irony

(Suite du projet de Karen Ward)
Pour ce 3e jour, le maître-mot était « Ironie »… et la citation assortie :

Si c’est le cas, j’ai peur de ne pas être en super forme… Tout ce que je peux trouver d’ironique au moment où je vous parle, c’est que lorsque j’ai quitté la grande maison où je vivais en Cévennes au milieu des châtaigniers depuis 15 ans, j’ai décidé de trouver un lieu de vie moderne, neuf, confortable… sans cheminée, sans bois à brûler comme je l’avais fait chaque hiver, souvent la nuit, pour garder la maison à peu près à 12 °C… ET l’appartement qui m’a tapé dans l’œil et pour lequel j’ai eu un vrai coup de foudre a été… ben, la photo parle pour lui…

Marlen Sauvage

Jour 1Jour 2

MyCuriousEyes Day 1 – Colour

Photo : Marlen Sauvage

Je participe de nouveau au défi photo que propose Karen Ward deux fois par an pendant une dizaine de jours, et c’est toujours le même plaisir de retrouver un groupe de photographes amateurs qui vont se colleter avec les propositions de Karen (un peu comme en écriture avec François Bon). Notre mission est de proposer une photo par jour sur un thème donné, histoire de porter un regard curieux sur notre environnement quotidien, non pas de fouiller dans notre photothèque… Premier jour, couleur, et je n’ai eu que l’embarras du choix. La photo ci-dessus correspond à ma proposition. Ci-dessous, quelques autres photos glanées mais non retenues par moi.

La consigne était assortie de la citation suivante :

Voilà, j’ai parcouru mon quartier à la recherche de la couleur du jour… Il y a un petit air d’Italie je trouve dans les façades de ces trois maisons à quelques rues de là où j’habite. Les couleurs se répondent sous un ciel habituellement très bleu (mitigé aujourd’hui) qui les met en valeur…

MS

Mon œil ! (12 et fin)

Commencé il y a quelques jours, le défi que lance #Karen Ward une ou deux fois par an pendant une dizaine de jours – #MyCuriousEyes. Il s’agit donc, sur un thème donné, d’ouvrir les yeux autour de soi et de publier une photo et une seule illustrant le thème. Plus de deux cents participants cette année. En léger différé donc, mes réponses à cette 6e saison… JOUR 12 et dernier jour avec une citation de Hal Borland comme déclencheur potentiel ! La promesse de la confiance… « Today, see if you can capture some aspect of element of TRUST. »

Ce matin, je ne savais pas où me conduiraient mes pas, j’avais l’intention de retourner dans la plaine de la Valdaine sur l’un des chemins de l’enfance, mais rien finalement ne me retint dans le village auquel j’avais pensé.  Sur la route, l’indication d’un site médiéval où je me rendis, site quasiment en ruine, avec un petit cimetière attenant, très ancien lui aussi. Une plaque dans l’allée, oubliée, portée par le vent. Celle de Séraphin Gleyze, mort à 22 ans, en 1925. J’ai fait le tour du petit cimetière à la recherche de sa tombe… n’en ai trouvé qu’une sans rien qui la signalait, juste un rectangle de terre et une croix de bois cassée. Alors en confiance, je l’ai attribuée à Séraphin… 

Texte et photo : Marlen Sauvage