Nuages (4)

 

marlen-sauvage-nuages9

marlen-sauvage-9-3

« Nous nous efforcerons de rappeler aux gens que les nuages expriment les humeurs de l’atmosphère et qu’à ce titre, comme les expressions humaines, ils sont sujets à interprétation. »

Manifeste de la Cloud Appréciation Society, fondée par Gavin Pretor-Pinney, citée dans Le guide du chasseur de nuages, Points Sciences, JC Lattès, 2007.

*********************************************************************

Découvert il y a quelques années déjà l’existence d’une Cloud Appréciation Society… Devant la théorie de photos de nuages accumulée dans mon album, je me décide à une modeste série parmi ces Productions élémentaires… Ici, la Vallée Française en descendant la corniche des Cévennes.

Texte et photo : Marlen Sauvage
Productions élémentaires (42)

Ecrire en Cévennes, fin d’un stage…

Tout particulièrement pour Pierre, Liberta, Richard, Céline et Dominique…

marlen-sauvage-cielorage

Une semaine d’écriture riche en émotions avec des stagiaires d’une exceptionnelle présence. La semaine avait commencé sous la pluie et les écrits avaient pour cadre la Maison de Noé et ses extérieurs gris vert jaune teintés du rose d’un vieux rosier, entre deux averses !

marlen-sauvage-vieux-rosier

Très vite avec le vent chasseur, les nuages désertaient l’endroit et le soleil bien installé nous poussait en vallée de Gabriac, au pied du moulin du Rivet, entre ombre et chaleur, dans un pré gentiment prêté par Nathalie et Alexandre. En contrebas, le ruisseau…

marlen-sauvage-groupe-moulin

marlen-sauvage-moulin-Rivet

Le lendemain, c’est à la tour du Canourgue que nous allions chercher l’inspiration, une de ces tours à signaux nombreuses en Cévennes, restaurée depuis les années 1990 par le Parc national des Cévennes. Avec à nos pieds, le paysage de la Vallée Française.

TourGroupe

Petite virée en soirée sur la Cam, tout en haut de la vallée, où nous avons ensemble respiré le vent… et regardé bruire la bruyère ! J’avais écrit un texte pour François Bon sur cet endroit, un été d’ateliers…

marlen-sauvage-cam

Dernier jour, balade écriture autour de la maison, sur le sentier de la Royale, un chemin de schiste creusé à flanc de montagne par les dragons de Louis XIV au début du XVIIIe siècle.

marlen-sauvage-royale

Stage d’écriture du 10 au 16 juillet. La Maison de Noé.

Photos : Marlen Sauvage

 

Des mots pour les collégiens

A Saint-Etienne-Vallée-Française, c’était tous les lundis ou presque, atelier Slam Poésie au collège Achille Rousson. Sept jeunes d’une quinzaine d’années, en classe de 3e, écrivaient dès 9 h. Le sommeil souvent accompagnait les premiers mots. Pas facile de se retrouver « au bahut » pour une semaine d’internat, même quand on démarre avec un atelier d’écriture… Les « externes » paraissent toujours plus chanceux (l’atelier en compte quelques-uns).

Tous ont écrit sur les thèmes qu’ils avaient choisis : l’amitié, le groupe, l’avenir, l’amour, les interdits, l’autonomie, et d’autres encore. En ce moment, nous révisons les textes, pour une scène slam qui devrait se tenir au collège le 22 juin après-midi. Ils seront publiés plus tard donc sur ce blog, avec l’accord des collégiens.

J’ai souvent répété que dans l’atelier, rien n’était finalisé, rien n’était parfait, mais que la grâce, parfois, se tenait en embuscade. Je fais donc exception à la règle, je poste cette unique vers qui me paraît être de ce côté de la surprise, écrit par Thibaut :

« Un jour la terre ne sera plus qu’une carcasse accrochée à une toile d’araignée. »

Et je leur dédie cette vidéo
http://www.youtube.com/watch?v=_PJso9T0nuE&feature=player_embedded